Actualités

l'actualité du Régulateur

OSIANE 2019 : Des chefs d’entreprises en synergie pour développer l’économie numérique en Afrique centrale


En  prélude  à  la  3ème   édition  du  salon  OSIANE,  les chefs   d’entreprises   et   autres   investisseurs   ont échangé sur les opportunités qu’offre ce secteur en Afrique  centrale,  ce  lundi  15  avril  2019  au  Centre des  conférences  international  de  Kintélé  situé  à 20  kilomètres  au  nord  de  Brazzaville,  à  la  faveur d’OSIANE Business Forum.

Les travaux qui se sont déroulés en panels ont été placés sous l’autorité du Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Léon Juste Ibombo.

A  travers  trois  objectifs,  notamment  :  faire  connaître les  différentes  opportunités  dans  l’écosystème  digital  ; mettre en lumière les atouts des entreprises de la sous-région Afrique centrale et favoriser les échanges entre les professionnels du numérique par la création de clusters d’entreprises  (monnaie,  distribution  e-commerce,  sécurité, services, développement), le forum de Kintélé a permis de mettre en lumière les différentes opportunités d’investissements et de coopération. 

Entre  autres  thématiques  abordées : L’offre  française pour le numérique et l’innovation en Afrique ; L’écosystème digital en Afrique ; Les prédictions de l’offre numérique  en  Afrique.  Pour  Gouadi-Koussiama,  responsable de OSIANE forum business, cette rencontre constitue une réponse  au  constat  selon  lequel  «  plusieurs  entreprises de  la  sous-région  ne  profitent  que  peu  des  opportunités qu’offre le secteur du numérique, alors que plusieurs pays  d’Afrique  centrale  sont  prometteurs  en  matière d’investissement».

Pour l’autorité ministérielle qui a fait un aperçu de l’écosystème numérique du pays, l’initiative du business forum est une aubaine que les chefs d’entreprises et investisseurs devraient saisir pour pénétrer le marché numérique du Congo et de la sous-région.

Présentant  l’attractivité  économique  du  Congo  au regard  de  ses  infrastructures,  de  ses  dispositions  fiscalo-douanières, le ministre Léon Juste Ibombo a indiqué : « Le Congo reste une destination privilégiée pour les investissements ». Et d’ajouter : « Le gouvernement a l’ambition  de  faire  du  Congo  une  société  de  l’information et de la communication. Il nous faut donc maximiser les contacts en vue de relever ce challenge qui est d’une importance majeure pour le gouvernement».

Partagez cet article :